Les Mines

  • Wagonnet Transport Minerai
  • Train de Mine sur la voie à proximité du Château
  • Tourne à poule, transport de Minerai
  • Sous les Accus du Concasseur de l'Usine
  • Saulnes, la Hauteur, successions d'effondrements...
  • Wagonnet, Surfrance, Transport Minerai
  • Déversoirs de Minerai
  • Minerai en action
  • Mine abandonnée, redécouverte récemment suit à un effondrement entre Saulnes et Hussigny
  • Pelles à Cable, à la fin de la Mine à ciel ouvert
  • Mineurs et Personnel d'Entretien, aux alentour de 1970
  • Mineurs et Galerie en 1905
  • Mine à ciel ouvert, quartier Surfrance, 1980
  • Légende du Concasseur
  • Le Train de la Mine
  • Front de taille
  • Entrée Galerie
  • Entrée de Galerie et Usine en arrière Plan
  • Entrée de Galerie en 1910
  • Découvert d'une Galerie éffondrée en 2008
  • Copains sur la voie, Campidelli, Poncelet et ?
  • Vestige du Concasseur de l'Usine
  • Concasseur près du crassier que l'on percoit à droite
  • Chargeurs à la main et pelle sous l'oeil du Porion
  • Mine de Saulnes et Longlaville en 1912
  • Présentation

LA MINE DE SAULNES-SUD

Cette mine est la propriété de le Société des Hauts Fourneaux de la Chiers. L'exploitation souterraine du minéral sur la rive droite du ruisseau de la Côte Rouge commença à la fin du XIXè siècle, ainsi qu'en témoignent les entrées de galeries et les effondrements encore visibles.

L'exploitation à ciel ouvert, qui était en activité avant la guerre 1939-1945, a été reprise depuis quelques années avec des moyens beaucoups plus modernes, qui ont permis d'augmenter la surface exploitée.

Les voies ferrées et les wagonnets de 500 litres ont été remplacés par des camions "tournarockers" de 15 à 18 tonnes, mus par des moteurs de 185 ch.

Le front d'abatage est attaqué par des pelles Bucyrus.

Le gisement se trouve constitué de plusieurs couches qui sont de haut en bas:

  • une couche de calcaire de 6 à 7 mètres à 25/26% de fer,
  • une couche faiblement siliceuse de 3 mètres à 30/31% de fer,
  • une couche stérile de 3 mètres,
  • deux couches fortement siliceuses de 5 à 6 mètres, à 35/36% de fer.

Le minéral siliceux de la 2ème couche, d'abord mis en tas, est ensuite chargé avec celui des couches inférieures par une chargeuse Joy, desservie par deux shuttle-cars que l'on vide dans les wagons de 3 et 10 tonnes. 500t de minéral siliceux sont expédiés par jour à l'usine et le même tonnage de minéral calcaire est stocké en vue de son utilisation prochaine après enrichissement.

L'effectif occupé est de 25 ouvriers.