Intercommunalité

Groupement, associations et syndicats intercommunaux
•  le fil bleu : aide technique et financière à la rénovation de façades .Ayant pour objectif de coloriser les rues des villes partenaires. 2 rue de Lexy Rehon /03-28-26-03-30
• Syndicat d’assainissement de l’agglomération de Longwy (siaal) 2 rue de Lexy Rehon / 03-82-26-03-03
• CCAL : ramassages et gestion de déchets et ordures ménagères 2 rue de Lexy Rehon / 03-82-26-03-00
• Déchetterie : carte d’accès a demander  à la CCAL (2 rue de Lexy Rehon) Longwy-Haut Zone du Pulventeux / 03-82-26-03-00
       


Une charte signée pour la création d’un Territoire Naturel Transfrontalier

Mercredi 25 novembre, en marie de Differdange, les Maires de Differdange, Saulnes et Hussigny-Godbrange, ont signé ensemble un engagement pour la création d’un Territoire Naturel Transfrontalier, situé entre Chiers et Alzette

Dans un premier temps, ce sont les 3 communes citées qui ont marqué, à travers cette charte, leur volonté de travailler ensemble sur les espaces naturels que représente la vallée de la Côte rouge !

Une petite vallée dans laquelle coule cette rivière qui fait office de frontière entre nos pays et regorge de richesses naturelles qu’il convient de protéger mais aussi de faire découvrir à nos habitants.

Ce premier partenariat a vocation à être élargi, notamment à la Communauté de Communes de L’agglomération de Longwy à laquelle appartiennent les 2 Communes françaises, et qui a commencé, pour sa part à créer un chemin de promenade en mode doux qui part du parking de covoiturage à Hussigny-Godbrange et rejoint la Mairie de Saulnes, via La Sauvage. Ce premier investissement, qui s’inscrit tout à fait dans l’esprit de la charte, va permettre de magnifiques ballades tout le long de la rivière. Des panneaux didactiques seront installés tout au long du parcours pour faire découvrir les particularités naturelles mais aussi le passé industriel.

La charte a pour ambition de renforcer le travail et la collaboration entre les 3 Communes afin de valoriser les activités à haute valeur ajoutée sociale, culturelle et environnementale. L’environnement sera le moteur des actions. Ainsi, un premier projet artistique pourrait voir le jour en lançant un Concours auprès d’artistes qui pourront créer des œuvres d’art qui seraient installées en permanence sur le site.

Elle permettra aussi de solliciter des crédits auprès des institutions européennes afin de financer l’ensemble des projets. Cette vallée, longtemps délaissée, et réservée à l’exploitation minière pendant plus d’un siècle, deviendra ainsi un lien de rencontres pour l’ensemble de nos habitants avec la perspective d’élargir un jour le périmètre opérationnel.