Présentation de la commune

La Ville de SAULNES est comprise dans la partie Nord du Département de Meurthe et Moselle, et dans la nouvelle Région Grand Est. Le nombre d’habitants est de 2474 au 1er Janvier 2016, selon les enquêtes de recensement réalisées de 2010 à 2015. Un recensement général de la population a eu lieu en début d’année 2016, le chiffre actualisé sera connu et applicable au 1er Janvier 2017.

 

saulnes_FOND2

Avant 1870, elle faisait partie de l’ancienne Moselle. Son territoire forme une partie de la frontière avec le Grand Duché de Luxembourg.

Il est limité au Nord par celui de la Commune de Pétange (Grand Duché de Luxembourg) ; à l’Est, par le territoire de Lasauvage – Commune de Differdange (Grand Duché de Luxembourg) ; au Sud Ouest, par le territoire de la Commune d’Hussigny – Godbrange ; à l’Ouest, par celui de la Commune d’Herserange, et au Nord par la Commune de Longlaville.

presentation_SaulnesSaulnes fait partie du canton de Villerupt et de l’arrondissement de Briey (Sous-Préfecture). Elle est membre de la Communauté de Communes de l’Agglomération de Longwy (CCAL).
Sa superficie est de 495 hectares 4.903 centiares ; son altitude maxima est de 376,40 mètres, et minima de 278,20 mètres (283 mètres devant la Mairie). Des côtes boisées forment en partie le territoire de la Commune, sauf deux petits plateaux situés l’un au Nord, l’autre au Sud du Village.

La Ville de Saulnes est construite dans une Vallée, arrosée par un petit cours d’eau que l’on désigne sous le nom de « La Côte Rouge », autrefois ROERBACH, probablement parce qu’il roule à sa source une certaine quantité de mine rouge. Ce ruisseau traverse le territoire de Saulnes sur 2,5 km, pour mêler ses eaux dans la Moulaine, qui elle se jette dans la Chiers à Longwy, laquelle des jette dans la Meuse à Carignan (Ardennes).

Jusqu’au 9 Avril 1792, SAULNES était divisée en deux parties très distinctes l’une de l’autre : Saulnes-Haute et Saulnes-Basse. La première ainsi nommée parce qu’elle se trouve bâti sur les versants de la côte et la seconde dans la vallée. Par délibération communale le 9 Avril 1792, elles sont regroupées en une seule Commune. Son orthographe définitive « SAULNES » en est arrêtée le 19 Septembre 1830.

Après s’être orthographiée Soenes, Sones, Sofnes et Sosne, notre commune trouvait donc son orthographe actuelle « SAULNES » au 19ème siècle, mais rien ne mentionne à la suite de quel fait ou pour quelle cause ; car l’origine du nom n’est mentionnée dans un aucun écrit officiel. Certains prétendent que ce nom est originaire de salpêtre, sel trouvé en abondance dans les mines.

La commune possède une église qui a été inaugurée et bénie le 22 Juin 1873. Elle est dédiée à Saint Jean Baptiste. Les 3 cloches les plus récentes (en remplacement de celles enlevées par les Allemands en 1916) ont été bénies le 20 Mars 1921 : il s’agit de Jeanne-Augustine (1 938 Kg), Marie-Antoinette (785 kg) et Yvonne (524 Kg) en souvenir d’Yvonne MOUGENOT.

Par sa position géographique, la Ville a bien entendu subi, directement, les événements et les conséquences des deux Guerres Mondiales. Saulnes a été notamment décorée de la Croix de Guerre 1914-1918, par décret du 5 février 1921.

Les côtes autour de la Ville sont très riches en minerai de fer. La Commune s’est ainsi développée autour de l’activité sidérurgique et minière, de la Lorraine et de la France, durant près de 100 ans. Elle en a connu l’essor, mais également les drames avec l’arrêt complet de cette industrie dès le début des années 1970.

Partager cet article sur